Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘wado ryu’

Le Shindo Yoshin ryu est un parent du karaté wado ryu. Bien qu’issu du karaté Shotokan, son fondateur Hironori Otsuka incorpora dans son karaté ses connaissances en Shindo Yoshin ryu, faisant du wado ryu le premier karaté spécifiquement japonais. Il est intéressant de voir comment le kata, élément central des nihon koryu, est justement traité différemment par les arts d’Okinawa et ceux du Japon.

kata de wado ryu par son fondateur Hironori Otsuka

kata de wado ryu par son fondateur Hironori Otsuka

Le sens du kata dans le karaté wado ryu

Par Tobin Threadgill, permission exclusive pour la traduction.

Les wadoka peu familiers avec les nihon koryu associent souvent le mot kata avec le budo d’Okinawa. Par conséquent, le « kata » est considéré principalement comme une pratique en solitaire où des mouvements spécifiques sont reliés dans une longue série de gestes cohérrents.
Voilà pourquoi les enseignants comme moi, familiers avec les koryu japonais voient le Wado ryu comme un art tout à fait distinct de l’Okinawa-Te et regardent de travers un wadoka qui mentionne les bunkai. De notre point de vue les bunkai n’appartiennent pas vraiment au Wado ryu parce que la pédagogie est complètement différente [de celle de l’Okinawa-te]. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

Le workshop 2015 marque la confirmation de différents événements pour l’année 2016. Le premier d’entre eux pour les pratiquants français étant la venue pour la première fois en France de Tobin Threadgill pour un stage de l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu.

osny2016_small (suite…)

Read Full Post »

Cet article est initialement paru dans le premier numéro de Dragon Hors Série Aikido en 2013.

S’il est habituel de rencontrer des pratiquants de karaté lors d’un stage de Tobin Threadgill en raison des liens historiques entre le Shindo Yoshin ryu et le Wado ryu, les aïkidoka représentent également une grande partie du public. Même si l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu n’a pas de racines directes avec l’aïkido, la plupart d’entre eux viennent pour explorer des principes partagés avec un point de vue différent ou pour étudier la relation entre bukiwaza et taijutsu.

Une brève histoire de l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu

L’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu est une branche de Shindo Yoshin ryu, une école ancienne de jujutsu. Elle a été fondée pendant la période Edo (en 1864) par Katsunosuke Matsuoka. Katsunosuke a appris différents arts comme le Totsuka Yoshin Koryu, le Tenjin Shinyo ryu, le Hokushin Itto ryu et le Jikishinkage ryu.

matsuoka_small

Katsunosuke Matsuoka, fondateur de l’école Shindo Yoshin ryu en 1864

(suite…)

Read Full Post »

Récemment Robbie Smith, 7e Dan Wado Kai et Shoden mokuroku du Takamura shindo yoshin ryu, est décédé. Cette tragique disparition a touché de nombreux pratiquants de wado ryu et les membres du Takamura ha Shindo Yoshin ryu. Instructeur de notre école, j’avais conversé avec lui grâce à internet et projet fut établi de se rencontrer lors des championnats du monde de karaté à Paris en 2013 alors qu’il y intervenait comme arbitre international. Malheureusement les longues journées de la manifestation ne nous en donnèrent pas l’occasion. C’est donc plus tard, en février 2014, que je rencontrais Robbie Smith. Il venait de Nouvelle Zélande pour participer comme co-instructeur à un stage wado-ryu / TSYR avec Tobin Threadgill à Berlin. Plus tard nous devions nous revoir lors du stage Shoden au hombu dojo, ce qui serait l’occasion de pratiquer avec lui jujutsu et kenjutsu de notre école. Malheureusement, Robbie Smith disparut quelques jours avant ce stage annuel…

 

Robbie Smith, Berlin 2014

Robbie Smith, Berlin 2014

 

Aussi pour mieux partager qui était Robbie Smith, je vous propose la traduction du compte rendu du stage 2014 à Berlin (permission de traduction par Christina Gutz, article original : http://www.wado-karate.de/index.php?id=119&tx_ttnews%5Btt_news%5D=549&cHash=9bf565f79cb9ae9ab36ec27ff0166d9b).

(suite…)

Read Full Post »

La bibliographie de Shigeta Ohbata a été l’occasion de détailler la naissance de la branche Takamura ha Shindo Yoshin ryu. Il reste néanmoins à explorer une école tirant des principes du Shindo Yoshin ryu : le karaté wado ryu créé par Hironori Ōtsuka, l’occasion aussi de clarifier les liens de ce dernier avec l’école Shindo Yoshin ryu. Ainsi je vous propose la traduction d’un article de Bob Nash (7e Dan wadokai) sur le sujet.

Une courte histoire du Shindo Yoshin ryu et sa connection avec le Wado ryu

par Bob Nash, 7e Dan wadokai. Avec sa permission pour la traduction, texte original : http://smacus.com/one-newsletter/2011/June.html#LETTER.BLOCK39. Juin 2011.

nash

sensei Bob Nash

Point de départ.

Fait établi – Lorsque Otsuka Sensei inscrit le Wadoryu pour la première fois au festival national organisé par le Butokuden à Kyoto (1938) , il a écrit sur ​​le formulaire d’inscription que l’auteur de son style, le premier style japonais de karaté, était Yoshitoki Akiyama.

Il y a beaucoup d’implication dans cette déclaration.

Le Wado a été officiellement enregistré pour la première fois comme un style de karaté en 1938. Otsuka fait une distinction entre le karaté d’Okinawa et son karaté (japonais). Il a écrit que l’origine de son karaté japonais était Yoshitoki Akiyama. Akiyama est le fondateur de la ligne la plus connue de Yoshin ryu Jujitsu. Elle a été fondée en 1632 à Nagasaki, au Japon.

(suite…)

Read Full Post »

En juin 2012 avait lieu à Berlin un stage conjoint entre et Toby Threadgill (Takamura Shindo Yoshin ryu) organisé par Christina Gutz. Un stage fort intéressant auquel j’ai pu participer et qui m’offrit de bons souvenirs. Pour vous donner une idée du contenu je vous propose ici la traduction d’un article de Christina Gutz.

Threadgill sensei et Imai sensei

(suite…)

Read Full Post »

Dans les prochains articles je vais réaliser, avec l’accord de Mr Pranin,  la traduction de l’interview de Toby Threadgill parue en anglais sur l’Aikidojournal : An Interview With Toby Threadgill, Menkyo Kaiden, Takamura ha Shindo Yoshin ryu. Cette interview a été réalisé par Marco Ruiz. Le lecteur pourra trouver à la fin de l’article quelques notes de traduction.

Un peu de contexte. J’ai rencontré Yukiyoshi Takamura dans le quartier japonais de la ville de San Francisco au Japon lors d’un événement du JACL* au début des années 1990. Quand j’ai réalisé qu’il était l’instructeur d’une koryu* dont j’avais entendu des rumeurs dans la zone de South Bay, je lui ai demandé s’il voulait faire une interview pour un bulletin d’information sur les budo que je publiais. À mon grand plaisir, il a accepté. J’ai rendu visite à Takamura sensei et sa charmante épouse Mishiko, à leur domicile une après-midi pour mener l’interview. C’est durant cette interview que j’ai réalisé que cet homme était un trésor d’informations et de perspicacité. Plusieurs années plus tard j’ai été contacté par Mr Stan Pranin de l’Aikido Journal Magazine concernant une extension de mon entreview. La version étendue de cette interview a été publiée dans Aikido Journal en 1999. Yukiyoshi Takamura est décédé en 2000. La direction de son organisation est passée à Toby Threadgill en 2004 suite à la retraite des autres élèves seniors.

En mai 2008, lors d’un voyage au Colorado, j’ai rendu visite à Toby Threadgill. Son dojo niché dans les montagnes d’Evergreen, Colorado, est à couper le souffle. Il reflète cette caractéristique issue du Shinto: atteindre la beauté par la simplicité. Cela sent même tel un sanctuaire shintoïste, imprégnant l’air de l’odeur parfumée de hinoki. Je me suis assis avec Threadgill sensei autour d’un thé dans son dojo, après une courte séance d’entraînement pour discuter de la tradition qu’il dirige et l’avenir des arts martiaux classiques en dehors du Japon. J’espère que vous trouverez ses observations et ses idées aussi fascinantes que moi.

Pouvez-vous s’il vous plaît me donner quelques informations sur le Shindo Yoshin Ryu?

Le Shindo Yoshin ryu est une école de koryu jujutsu. Il a été fondé vers la fin de la Période Edo par Katsunosuke Matsuoka, un membre du clan Kuroda.

Toby Threadgill Sensei


(suite…)

Read Full Post »