Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Shindo yoshin ryu’

La semaine dernière lors de notre entrainement intensif de Shindo Yoshin ryu, j’avais invité plusieurs pratiquants extérieurs déjà en contact avec l’école. Antoine que j’ai d’abord rencontré virtuellement sur aiki-forum puis lors d’une initiation à l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu au dojo de judo d’Osny est un pratiquant d’Aikido de longue date mais aussi de kashima shin ryu ou de iaido. Il nous a donc rejoint pour une journée de travail en taijutsu, tanto et kenjustu autour des principes de l’école.

Il a publié à ce propos un compte-rendu sur le site aiki-forum : http://www.aiki-forum.com/index.php?/topic/2653-un-entrainement-chez-kissaki-avec-marco-pinto-ecole-takamura-ha-shindo-yoshin-ryu/?p=48000.

 

poster_tesshinkan

Read Full Post »

Malgré les divers contre-temps ayant émaillés la préparation de ce premier atelier en France de Takamura ha Shindo yoshin ryu, il fut un succès de par l’application qu’eut chacun à travailler les techniques et principes exposés.

Comme pour tout regroupement un peu ponctuel, il est parfois difficile jusqu’au dernier moment d’être certain de la présence de chacun. Mais plus inédit, les derniers jours précédents l’événement furent troublés par la blessure assez sérieuse de mon professeur. C’est hélas un aléas auquel nous sommes tous soumis mais qui est particulièrement gênant pour celui qui enseigne.

Je dois remercier Marco pour avoir assurer comme prévu l’enseignement de l’atelier et ce malgré une blessure loin d’être résorbée.

 

dojo_sepia

Read Full Post »

Le weekend du 29 novembre 2014 aura lieu le premier atelier (plus précisément clinic en anglais) au groupe Tesshinkai.

Après deux venues en France pour des entrainements privés et la création du groupe d’étude Tesshinkai, Marco Pinto (Shoden Mokuroku) revient une troisième fois cette année pour enseigner aux membres de l’école les kata et principes du Shoden Mokuroku. Des personnes intéressées sont aussi invitées à participer afin de découvrir l’école Takamua ha Shindo Yoshin ryu.

 

Marco Pinto. 4e Dan Wado ryu et Shoden Mokuroku en Takamura ha Shindo Yoshin ryu

Marco Pinto. 4e Dan Wado ryu et Shoden Mokuroku en Takamura ha Shindo Yoshin ryu

J’ai rencontré Marco il y a un peu plus de 3 ans lors d’un stage de Tobin Threadgill en Serbie. Le courant étant immédiatement passé c’est naturellement que j’ai poursuivi mon apprentissage de l’école sous sa férule, consacrant au moins un weekend par mois à m’entrainer chez lui à Lisbonne.

(suite…)

Read Full Post »

J’ai le plaisir de vous annoncer que le dojo Tesshinkan est devenu officiellement un groupe d’étude de l’école Takamura ha Shindo yoshin ryu.

Takamua ha Shindo Yoshin ryu

Takamua ha Shindo Yoshin ryu

C’est une nouvelle étape après plusieurs années d’entrainements en solo et à l’étranger puis la construction d’un dojo traditionnel. Aujourd’hui il devient possible de pratiquer l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu en France. C’est toujours le même esprit, cette « volonté d’apprendre une tradition martiale et la transmettre d’une génération à l’autre », que j’essaie d’imprégner le dojo et j’ai le plaisir de pratiquer avec un petit noyau qui partage cette même ambition de transmission.

(suite…)

Read Full Post »

Cet article est initialement paru dans le premier numéro de Dragon Hors Série Aikido en 2013.

S’il est habituel de rencontrer des pratiquants de karaté lors d’un stage de Tobin Threadgill en raison des liens historiques entre le Shindo Yoshin ryu et le Wado ryu, les aïkidoka représentent également une grande partie du public. Même si l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu n’a pas de racines directes avec l’aïkido, la plupart d’entre eux viennent pour explorer des principes partagés avec un point de vue différent ou pour étudier la relation entre bukiwaza et taijutsu.

Une brève histoire de l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu

L’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu est une branche de Shindo Yoshin ryu, une école ancienne de jujutsu. Elle a été fondée pendant la période Edo (en 1864) par Katsunosuke Matsuoka. Katsunosuke a appris différents arts comme le Totsuka Yoshin Koryu, le Tenjin Shinyo ryu, le Hokushin Itto ryu et le Jikishinkage ryu.

matsuoka_small

Katsunosuke Matsuoka, fondateur de l’école Shindo Yoshin ryu en 1864

(suite…)

Read Full Post »

Biographie de Shigeta Ohbata (1863-1945)

article original : http://shinyokai.com/Essays_ShigetaOhbata.htm

Souvenirs de Takamura Yukiyoshi sur la vie de son grand-père avec compléments d’informations historiques fournies par Mariko Takamura et Shingo Ohgami. Compilé et édité par Sensei David Maynard et Toby Threadgill.

___

Shigeta Ohbata est né à Kyoto en 1860 dans une famille de samouraï . Son père était Shibuharu renommé pour ses prouesses avec

Shigeta Ohbata

Shigeta Ohbata

la lance (yari), l’arc (yumi) , et en tant que fabricant de mitsudogu. Il était un étudiant de Hozoin ryu , Takeda ryu et Motsuge ryu. La famille de Shibuharu voyage à Osaka en 1867 pour visiter le directeur du Motsuge ryu mais arrive seulement peu de temps après sa mort. Aussi la famille retourne à Kyoto puis s’installe plus tard à un autre endroit dans la préfecture de Shiga où le jeune Shigeta pourrait se voir offrir une éducation formelle. Shigeta Ohbata a été inscrit dans une école de Miura Yoshin Koryu à Otsu autour de l’ âge de 10 ans pour son entrainement dans le budo.

(suite…)

Read Full Post »

Pour ceux qui seront passés chez leur marchand de journaux préféré, vous aurez peut-être pu voir une nouvelle revue d’arts martiaux sur les étagères. Et en feuilletant les premières pages, après un article fort intéressant sur le lien entre yagyu shinkage ryu et aikido, deux pages sont consacrées à l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu, son histoire et son curriculum.

article_dragon

L’école Takamura ha Shindo Yoshin Ryu dans le dragon spécial Aikido de juillet 2013

Il s’agit d’une version hors série du magazine Dragon, édition consacrée à l’Aikido. Alors que le temps de publication était compté (je me rappelle vaguement d’une dizaine de jours 🙂 ), Léo Tamaki m’a proposé d’y écrire un article. Beaucoup se posent des questions sur les capacités de budoka tels qu’Ueshiba ou Sokaku Takeda son professeur, et ils sont nombreux à penser que le travail interne en est une clef. J’ai donc profité de l’occasion pour présenter l’école et l’une de ses particularités : le travail interne du nairiki no gyo. Evidemment pas d’un point de vue technique, puisque le ressenti ne peut se faire que lors des cours ou en stage, mais simplement pour évoquer cette piste de recherche que divers pratiquants ont pu choisir.

Couverture du Hors Série Aikido de Dragon Magazine

Couverture du Hors Série Aikido de Dragon Magazine

Cette première édition voit des noms connus de la blogosphère signer un article (sorte de contre-courant : du numérique vers le papier ? 🙂 ) et on peut se réjouir de ces apports qui apportent du sang neuf. L’ensemble me semble offrir un contenu de qualité pour un aperçu de l’Aikido (voire d’autres contrées) à un large public. Je souhaite à son jeune rédacteur en chef tout la réussite qu’il mérite et le remercie pour l’accueil qu’il m’a fait dans son magazine.

Article de Léo Tamaki sur ce nouveau magazine : Hors série spécial Aikido n°1, Dragon Magazine.

A noter qu’il peut être difficile à trouver chez les marchands de journaux, il peut néanmoins être commandé ici : journaux.fr

Read Full Post »

Takamura sensei (Takamura ha shindo Yoshin ryu)

Takamura sensei (Takamura ha shindo Yoshin ryu)

Récemment l’Aikido journal a reposté sur sa page Facebook l’interview de Takamura sensei (Takamura ha Shindo Yoshin ryu). D’après l’Aikido journal ce fut l’un des articles qui rencontra le plus de succès. Je dois avouer pour ma part n’avoir découvert cet interview que très tardivement, au moment où je m’intéressais à l’école et aux derniers descendantd du shindo yoshin ryu. Ayant déjà réalisé sa traduction (avec l’autorisation des personnes concernées), je me permets de vous la représenter, elle me semble toujours aussi riche en enseignements sur les arts martiaux et leur histoire.

L’article : Interview de Yukiyoshi Takamura en français

Pour poursuivre votre lecture, l’interview de Toby Threadgill :

Partie 1
Partie 2
Partie 3

Le site de l’école : Takamura ha Shindo Yoshin Kai

Read Full Post »

Les 4,5 et 6 mai prochain aura lieu à Lisbonne un stage international de Takamura ha Shindo Yoshin Ryu dirigé par Toby Threadgill.

 

 

Horaires des sessions ouvertes aux membres et invités:

le 4 mai: 20h – 22h

le 5 mai: 10h – 13h et 15h – 19h

le 6 mai: 10h – 13h

Horaires de le session publique:

le 6 mai: 15h – 18h

Prix du stage:

stage complet: 100 Euros (membres et invités)

session publique seule: 30 Euros

La participation au stage est réservée aux membres et invités, mais tous ceux qui souhaitent être invités à ce stage peuvent contacter les organisateurs.

Info et contact:

Marco Pinto – marco.pinto@bushikai.eu
Artur Pinto – artur.pinto@sofarimex.pt
Marco et Artur Pinto, organisateurs du stage

Marco et Artur Pinto, organisateurs du stage

Read Full Post »

J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui, avec la permission de Mr Pranin, la traduction de l’interview de Yukiyoshi Takamura parue dans l’aikidojournal numéro 117 en 1999: interview with Yukiyoshi Takamura.

L’interview combine les réponses à des questions posées à Takamura sensei et compilées par Marco Ruiz et David Maynard dans les années 80 ainsi qu’une série d’échanges par email avec l’éditeur en chef de l’Aikidojournal, Stanley Pranin, de janvier 1999 à avril 1999.

———————————

Après avoir subi un entraînement spécial en Shindo Yoshin ryu jujutsu pendant son enfance, Yukiyoshi Takamura a quitté le Japon pendant son adolescence et finît par s’installer à San Jose, Californie, Etats-Unis. Il a dirigé un dojo en Californie dans les années 60 et 70 en choisissant d’offrir une formation rigoureuse à un petit groupe d’étudiants dévoués. Son art, qui s’appelle maintenant Takamura-ha Shindo Yoshin-ryu, incarne la philosophie et l’esprit d’une époque antérieure du Japon adapté à un contexte occidental. Les pensées et vues de Takamura sensei sur l’essence des arts martiaux vont surprendre et stimuler les pratiquants modernes de budo.

Taksmalla

Yukio Takamura

Pour nos lecteurs qui ne connaissent pas le système  Shindo Yoshin ryu, pouvez-vous nous parler de son origine et de ses caractéristiques?

Le Shindo Yoshin ryu a été fondé par un membre du clan Tokugawa, Katsunosuke Matsuoka en 1868. Matsuoka Sensei a étudié le Yoshin-ryu, Hokushin Itto-ryu, Jikishinkage-ryu, Tenjin Shinyo-ryu jujutsu, et Hozoin-ryu. Il a basé le Shindo Yoshin ryu sur le Yoshin-ryu, mais il a aussi ajouté des concepts d’autres écoles. Il croyait que le concept du Yoshin-ryu de défense passive était incomplet et avait besoin de l’équilibre de heiho  ou tactiques positives. Les caractères japonais originaux du Shindo Yoshin ryu signifiaient « le nouvel esprit du saule », mais ils ont vite été changés pour devenir « l’esprit sacré du saule ».

Le curriculum original du Shindo Yoshin ryu pourrait être plus correctement considéré comme un bujutsu que comme un jujutsu puisque de nombreuses techniques d’armes sont incluses dans le curriculum (mokuroku). Cependant, la popularité du judo et le désintérêt pour la pratique des armes ont entraîné la perte d’une grande partie de leur influence dès le début du 20e siècle dans les traditions d’arts martiaux.
(suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »