Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘sakakibara’

Erwin von Baelz (1849-1913) est un jeune médecin allemand, qui soignant un ressortissant japonais en 1875, s’intéresse au pays natal de son patient et se retrouve invité à l’institut de Tokyo créé depuis quelques années. Il part en 1876 pour ce qui devait être une courte période au pays du soleil levant et y deviendra le médecin de la famille de l’empereur, restant 27 ans au Japon pendant une époque charnière. Ce qui en fait un personnage particulier dans le cadre des arts martiaux est qu’il a écrit ses mémoires qui nous relate sa découverte de cette période post-samurai d’un pays s’occidentalisant à grand pas, des écrits qui nous plongent donc dans l’époque qui a vu la fin du jujutsu ancien, l’avènement du judo mais aussi une époque où viva Shigheta Obhata (1863 – 1945, Obhata ha Shindo yoshin ryu). Ainsi Baelz rencontra Kenkichi Sakakibara (chez qui il s’entraina), Totsuka (Yoshin ryu) et Jigoro Kano (judo).

Baelz Erwin

Baelz Erwin

J’ai donc trouvé récemment une édition de 1931 de son livre « Awakening Japan ». L’ouvrage est passionnant tant il nous conte la vie post-médiévale du Japon sous le regard d’un homme critique, pas uniquement surpris des différences, mais aussi effrayé de la course en avant des Japonais vers un oubli de leur passé/culture au profit de leur pendant occidental. Le livre contient aussi une reproduction d’une préface de Baelz pour le Judo où il conte sa découverte du jujutsu et les premiers matchs entre jujutsuka et judoka. Souvent utilisés par le judo pour prouver l’efficacité du judo sur les anciens jujutsu, Erwin Baelz, témoin direct, en a un autre récit.

Awakening Japan, édition de 1931

Awakening Japan, édition de 1931

(suite…)

Publicités

Read Full Post »