Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘martial’

Après mon article sur les différences culturelles entre ‘Sensei’ et ‘Maître’, j’avais l’intention de discuter de la notion de respect au sein du dojo et comment l’étiquette en fait intrinsèquement partie sans tomber dans l’expression militariste. Mais Peter Boylan ayant publié sur son blog un essai développant ce même sujet d’une façon bien plus explicite que je ne le ferais, je vous propose d’en lire la traduction.

 

Montrer du respect: au et en dehors du Japon

Par Peter Boylan. Avec sa permission exclusive pour la traduction. Article original : http://budobum.blogspot.jp/2014/10/showing-respect-in-and-out-of-japan.html.

 

Quelqu’un m’a demandé comment on montre du respect envers son professeur sur et en dehors du tapis au Japon par rapport aux États-Unis. Il se trouve que je me prépare pour un voyage au Japon et j’ai pensé à cela ces derniers temps. Le respect devrait être la base de toute relation, et c’est particulièrement vrai dans le budo, où ce que nous pratiquons est dangereux en raison de la nature des techniques. Si vous ne vous respectez pas vos enseignants et vos partenaires, ou s’ils ne vous respectent pas, les choses peuvent très vite mal tourner. Le respect est essentiel avant même de commencer à s’entrainer.

Je vois beaucoup de façons différentes d’exiger et faire preuve de respect en occident. J’ai vu des dojo qui me font penser à des images de films de formation militaire de base, avec tout le monde debout de manière rigide au garde-à-vous et criant leurs réponses aux commandes et commentaires de l’enseignant. J’en ai vu d’autres qui étaient si tranquilles que cela en était incroyable. Les élèves et les enseignants ne disaient presque rien. Les élèves se mettent à genoux, le professeur démontre quelque chose plusieurs fois, tape dans ses mains, et tout le monde se répartit pour pratiquer ce qui a été démontré. Le tout sans un mot. Les dojo où je suis plus à l’aise sont probablement un peu trop bavards pour une pratique optimale, mais la même chose peut certainement être dite de moi. Ces dojo sont détendus. L’enseignant dirige et démontre, mais les étudiants peuvent poser fréquemment des questions, à la fois lorsque l’enseignant démontre de nouvelles choses, et quand les étudiants travaillent sur ​​quelque chose.

Partie d'un salut formel. Tous les styles n'utilisent pas la façon de saluer du Karaté, du Judo ou de l'Aikido

Partie d’un salut formel. Tous les styles n’utilisent pas la façon de saluer du Karaté, du Judo ou de l’Aikido. Copyright Grigoris Miliaresis

 

(suite…)

Read Full Post »

La rentrée…

Après une période estivale peu réjouissante, voici que septembre pointe le bout de son nez et avec lui la rentrée. La rentrée, c’est bien souvent l’occasion de débuter une nouvelle activité et pour vous aider dans votre choix, la plupart des mairies organise un « forum des associations ». Cette sorte de grande messe des associations locales est l’occasion de rencontrer les pratiquants et leur poser des questions sur leur loisir (forcément meilleur que celui du voisin 🙂 ). Parfois des démonstrations sont réalisées, permettant au visiteur d’un jour de se faire une idée plus visuelle d’une pratique (bizarrement ce n’est pas le cas de ma ville).

Pour d’autres, c’est la période où ils cherchent un club pas loin de chez eux, internet est alors souvent la planche de salut.

Mais qu’ils viennent directement au contact des associations ou par l’intermédiaire d’un site web, tous viennent avec une idée en tête de ce qu’ils veulent pratiquer. L’idée est parfois embryonaire et confuse, et souvent fort erronnée par rapport à la réalité, mais elle reste le moteur inconscient de ce premier pas. Citons pêle-mêle pour le domaine des arts martiaux : le besoin de savoir se défendre / se sentir fort, faire comme l’acteur X (et non de X), perdre du poids, parce que c’est esthétique…

Jusque là rien de grave, on a tous commencé pour des raisons semblables… Et on est souvent resté au fur et à mesure des années pour des raisons différentes.

 

Authentique marketing

 

Ce qui est par contre dommageable ce sont des pratiques sur-marketées, souvent à la mode et qui vendent autre chose que ce qu’elles proposent vraiment. Je pense notamment aux inventions du type Body-Tartanpion (remplacez tartanpion par un art martial ou un sport de combat quelconque, il s’agit de bouger et suer en rythme avec de mauvais mouvements d’arts martiaux), on joue là sur le fantasme des arts martiaux dans le cadre d’une activité de fitness. Alors certes, vous allez transpirer, si vous restez c’est que vous trouvez ça fun… Mais ne me parlez pas d’arts martiaux dans ce cas.

 

Le body-kenjutsu ??… Ce sont les ostéopathes qui vont être contents

(suite…)

Read Full Post »