Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘marco pinto’

Le groupe le dimanche matin

De nombreux élèves du TSYR lors du stage en France

Le groupe Takamura ha Shindo Yoshin ryu est une grande famille dispersée sur l’ensemble du globe. Nous avons ces liens familiaux caractéristiques du contexte des koryu, les personnes ayant participé au dernier stage en France pourraient facilement confirmer ce point. Mais nous avons aussi cet aspect international qui permet à chacun de nos petits ilots de pratiquants de se sentir comme un seul et même groupe. Dès la fin de la guerre et le départ de sensei Takamura pour la Suède (Uppsala) puis les Etats-Unis (Californie), ce changement fut entamé et des groupes de travail apparurent avant de devenir des dojo au fur et à mesure que des instructeurs se formaient.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

IMG_6610

Une partie du groupe s’entrainant le weekend du 5 décembre

Le weekend du 5 décembre était consacré à un atelier interne de Takamura ha Shindo Yoshin ryu au Tesshinkan. Marco Pinto, responsable technique du groupe d’étude Tesshinkai était à nouveau présent pour transmettre son savoir de l’école. Malgré le froid saisissant le petit noyau du dojo répondit présent, avide d’apprendre et pouvoir s’entrainer sous sa férule.

(suite…)

Read Full Post »

Ce weekend du 8 mai 2015 a eu lieu un atelier privé de Shindo Yoshin ryu au Tesshinkan (Osny). Hasard du calendrier ou heureuse coïncidence, il se déroula exactement 1 an après le premier entrainement de Shindo Yoshin ryu au Tesshinkan.

Entrainement du 9 mai 2015. Shitachi : Anthony, Uketachi : Graham

Entrainement du 9 mai 2015. Shitachi : Anthony, Uchitachi : Graham

J’ai construit le Tesshinkan en 2014 pour avoir un lieu d’entrainement en dehors des nombreux stages à l’étranger que je suis depuis 2011.

J’ai l’habitude chaque mois d’aller un weekend à Lisbonne pour étudier auprès de Marco Pinto ainsi que son frère Artur, profitant de l’enseignement de deux professeurs licenciés en Shindo Yoshin ryu. L’idée derrière le Tesshinkan était ainsi de pouvoir inviter mon professeur en France et réaliser d’intenses keiko sur un weekend en plus de mes voyages à l’étranger.

(suite…)

Read Full Post »

Musubi, ce principe est employé dans la plupart des arts martiaux, que ce soit dans les écoles anciennes, le Karaté ou l’Aikido. Dans ce dernier, on retrouve même le ki musubi no tachi, kata de sabre à deux. Il est à l’origine de « ki no musubi », litérralement « lier les ki ». Dans les arts martiaux il est aussi le lien qui permettra de résoudre le conflit initial entre deux opposants. L’article qui suit est la traduction d’un texte de Marco Pinto initialement publié dans le magazine Dragon Hors série n°6.

Le Musubi dans les arts martiaux

Par Marco Pinto (Takamura ha shindo yoshin ryu). Traduction Nicolas Delalondre.

Déséquilibre à partir d'une connexion douce dont Uke n'a pas conscience.

Déséquilibre à partir d’une connexion douce dont Uke n’a pas conscience.

Musubi est généralement traduit par “lier ensemble » ou « connexion ». Eh bien, c’est probablement une nécessité pour la plupart des choses de la vie, mais lorsque l’on aborde le sujet dans la perspective d’arts martiaux, je dirais que c’est définitivement un “must » (une exigence) si vous essayez d’effectuer une technique à un niveau qui est au-dessus de celui du débutant. Si vous êtes à un niveau de compétence élevé, alors le Musubi sera une des choses que vous essaierez d’atteindre très tôt lorsque vous avez affaire à un adversaire.

(suite…)

Read Full Post »

Malgré les divers contre-temps ayant émaillés la préparation de ce premier atelier en France de Takamura ha Shindo yoshin ryu, il fut un succès de par l’application qu’eut chacun à travailler les techniques et principes exposés.

Comme pour tout regroupement un peu ponctuel, il est parfois difficile jusqu’au dernier moment d’être certain de la présence de chacun. Mais plus inédit, les derniers jours précédents l’événement furent troublés par la blessure assez sérieuse de mon professeur. C’est hélas un aléas auquel nous sommes tous soumis mais qui est particulièrement gênant pour celui qui enseigne.

Je dois remercier Marco pour avoir assurer comme prévu l’enseignement de l’atelier et ce malgré une blessure loin d’être résorbée.

 

dojo_sepia

Read Full Post »

Le weekend du 29 novembre 2014 aura lieu le premier atelier (plus précisément clinic en anglais) au groupe Tesshinkai.

Après deux venues en France pour des entrainements privés et la création du groupe d’étude Tesshinkai, Marco Pinto (Shoden Mokuroku) revient une troisième fois cette année pour enseigner aux membres de l’école les kata et principes du Shoden Mokuroku. Des personnes intéressées sont aussi invitées à participer afin de découvrir l’école Takamua ha Shindo Yoshin ryu.

 

Marco Pinto. 4e Dan Wado ryu et Shoden Mokuroku en Takamura ha Shindo Yoshin ryu

Marco Pinto. 4e Dan Wado ryu et Shoden Mokuroku en Takamura ha Shindo Yoshin ryu

J’ai rencontré Marco il y a un peu plus de 3 ans lors d’un stage de Tobin Threadgill en Serbie. Le courant étant immédiatement passé c’est naturellement que j’ai poursuivi mon apprentissage de l’école sous sa férule, consacrant au moins un weekend par mois à m’entrainer chez lui à Lisbonne.

(suite…)

Read Full Post »