Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘kenjutsu’

Stage mixte TSYR / Yoshinkan aikido. Londres, 2012

Stage mixte TSYR / Yoshinkan aikido. Londres, 2012

Dans deux mois, le Kaicho de l’école – Tobin Threadgill – viendra en France pour le premier stage de Takamura ha Shindo Yoshin ryu. Si sensei Threadgill est connu dans le milieu des budo pour avoir participer à de nombreux événements tels les aikiexpo organisés par Stanley Pranin, il est assez rare pour un koryu (école ancienne japonaise) de réaliser des stages publiques.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

kumitachi (kata de sabre à 2)

kumitachi (kata de sabre à 2) au dojo Tesshinkan

C’est un article que j’avais déjà dans l’idée d’écrire depuis un certain temps. Il est parfois difficile d’appréhender la pratique du sabre lorsqu’on le découvre avec un passé d’aikidoka, tout simplement parce que notre pratique peut déjà inclure du travail au sabre, mais traité par le prisme de l’Aikido.

Pour contextualiser mon article, j’ai découvert le kenjutsu de l’école Takamura ha shindo Yoshin ryu alors que je pratiquais depuis 11 ans l’Aikiken, le pratique du bokken (sabre en bois) de l’aikido (école Iwama). Anecdotiquement j’avais pratiqué 2 ans d’escrime occidentale étant jeune et m’était sporadiquement intéressé aux arts martiaux historiques européens (amhe). C’est donc avec cette teinte que j’ai rencontré le sabre du TSYR lors d’un stage en Serbie de Tobin Threadgill, puis que je l’ai étudié chaque mois en stage à Lisbonne ou dans le reste de l’Europe.

Au premier abord, c’est la minutie du geste qui me marqua. Pas de grands mouvements amples, pas de gestes inutiles, le sabre suit des lignes minimales toujours orienté vers sa cible. Il est rapide, précis et mortel.

(suite…)

Read Full Post »

Gekiken, ancêtre du kendo trés répandu à l'époque Edo comme méthode d'entrainement. On notera la longueur des tsuka.

Gekiken, ancêtre du kendo très répandu à l’époque Edo comme méthode d’entrainement.

 

Le musha shugyo est le voyage à la fois physique et spirituel que pouvait entreprendre un guerrier (mais pas que) pour parfaire son art. Cet élément a souvent été repris dans des films pour mettre en scène de nombreux combats et des dojo yaburi. Mais la fiction est-elle proche de la réalité historique ? Il nous reste un certain nombre de journal de ces musha shugyo, celui de Muta Bunnosuke est l’un d’eux et présente l’intérêt de nous donner quelques indices sur le monde du kenjutsu de la fin de l’époque Edo.

Le document traduit initialement par Sandro Furzi introduit l’époque de ce musha shugyo mais aussi les pratiques en vigueur. Je leur remercie pour son autorisation à traduire ce texte en français et j’espère que les lecteurs auront par ce biais un élément supplémentaire pour se représenter l’univers des koryu et du kenjutsu à la fin de l’époque médiévale japonaise.

Lien vers le document en français : Shokoku Kaireki Nichiroku. Bonne lecture.

Read Full Post »

Ichi-go, Ichi-e

4005-gyo

Ichi-go, Ichi-e est une expression japonaise que vous avez certainement entendue au dojo ou tout au moins avez-vous rencontré ce concept. Il peut être traduit en français par « Une rencontre, une chance », matérialisant que chaque instant est singulier et qu’il faut être prêt à le saisir malgré sa fugacité.

(suite…)

Read Full Post »

Au Tesshinkan à Osny (Val d’Oise), nous pratiquons le sabre de l’école Takamura ha Shindo yoshin ryu. On m’a demandé récemment en quoi la pratique du sabre y différait de celle de l’Aikido voire du Kendo, beaucoup plus répandue.

Chaque école d’Aikido porte plus ou moins d’importance à la pratique du sabre, allant de l’inexistence, à la pratique annexe ou une présence presque à parts égales avec le travail à mains nues. Lorsque cette pratique est intrinsèque à l’Aikido (souvent appelée Aikiken) et non une école externe à l’Aikido, elle est souvent plus une mise en application des principes de l’Aikido qu’une école de sabre à part entière, l’arme venant alors éclairer la pratique à mains nues. C’est à mon sens un excellent outil de l’Aikido.

Le fondateur de l'Aikido pratiquant au bokken

Le fondateur de l’Aikido pratiquant au bokken

(suite…)

Read Full Post »

La semaine dernière lors de notre entrainement intensif de Shindo Yoshin ryu, j’avais invité plusieurs pratiquants extérieurs déjà en contact avec l’école. Antoine que j’ai d’abord rencontré virtuellement sur aiki-forum puis lors d’une initiation à l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu au dojo de judo d’Osny est un pratiquant d’Aikido de longue date mais aussi de kashima shin ryu ou de iaido. Il nous a donc rejoint pour une journée de travail en taijutsu, tanto et kenjustu autour des principes de l’école.

Il a publié à ce propos un compte-rendu sur le site aiki-forum : http://www.aiki-forum.com/index.php?/topic/2653-un-entrainement-chez-kissaki-avec-marco-pinto-ecole-takamura-ha-shindo-yoshin-ryu/?p=48000.

 

poster_tesshinkan

Read Full Post »

Malgré les divers contre-temps ayant émaillés la préparation de ce premier atelier en France de Takamura ha Shindo yoshin ryu, il fut un succès de par l’application qu’eut chacun à travailler les techniques et principes exposés.

Comme pour tout regroupement un peu ponctuel, il est parfois difficile jusqu’au dernier moment d’être certain de la présence de chacun. Mais plus inédit, les derniers jours précédents l’événement furent troublés par la blessure assez sérieuse de mon professeur. C’est hélas un aléas auquel nous sommes tous soumis mais qui est particulièrement gênant pour celui qui enseigne.

Je dois remercier Marco pour avoir assurer comme prévu l’enseignement de l’atelier et ce malgré une blessure loin d’être résorbée.

 

dojo_sepia

Read Full Post »

Older Posts »