Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Histoire’

evolution

Cet article est paru dans le numéro 17 de Dragon Hors Série spécial Aikido dont le thème était l’évolution de l’aikido.

Lorsque Léo Tamaki m’a proposé d’écrire un article sur la Takamura ha Shindo Yoshin ryu dans une édition consacrée à l’évolution de l’Aikido, j’étais incertain sur le fait qu’un Aikidoka tire partie de l’histoire et la transmission d’une vieille école classique japonaise (koryu). Après réflexions, je me suis rappelé les idées préconçues que j’avais sur les koryu (bien aidé par mes lectures et mon expérience précédente en Aikido), ainsi que la perception que j’avais de leur évolution : un développement homogène et uniforme qui permit la survie d’anachronismes vivants aujourd’hui. Anachronisme certes, mais anachronismes fidèles à leur essence et nature profonde.

(suite…)

Read Full Post »

stanley-pranin-saito-morihiro-aikido

Morihiro Saito (à gauche) et Stanley Pranin (à droite)

le 7 mars 2017 s’est éteint Stanley Pranin. Chercheur inlassable sur l’Histoire de l’aikido et de ses influences c’est une perte inestimable pour le monde de l’Aikido.

Dans le monde martial où la tradition orale et son folklore prévaut souvent sur la réalité, il créa en 1974 le journal Aikinews avant de s’installer au Japon en 1977. Il interviewa de nombreux professeurs donnant une palette de couleur plus nuancée de l’Histoire de l’aikido. Chercheur et historien dans l’âme, il mit à jour de nombreux documents détenus dans des cercles restreints: vidéo et livres (comme « budo ») qui permirent d’apporter un peu plus de lumière sur la diffusion de l’aikido et sur ses relations avec son ancêtre le Daito ryu.

(suite…)

Read Full Post »

Edo

tokyo-edo

Lorsque l’humour rencontre l’Histoire

Edo. Vous avez déjà dû lire ces trois lettres sur ce blog. Pour faire simple, le Shindo Yoshin ryu est né pendant Edo et à Edo. Pas vraiment avancé pour comprendre la blague ci-dessus ? Alors poursuivez votre lecture.

(suite…)

Read Full Post »

livre

Après ma précédente traduction sur les moyens de nourrir sa pratique hors du tatami, je vais ajouter quelques resources livresques qui me semblent intéressantes pour le pratiquant de jujutsu classique.

(suite…)

Read Full Post »

Takemikazuchi-no-mikoto, patron des arts martiaux japonais

Takemikazuchi-no-mikoto, patron des arts martiaux japonais

Cet article est né de multiples conversations avec des pratiquants de budo moderne. Si tous pratiquaient un art en lien avec l’archipel japonais, nombreux sont ceux qui révisaient allégrement l’Histoire. Le pratiquant passionné ne trouvera donc rien de nouveau dans cet article, mais une petite synthèse ne fait jamais de mal.

Il est difficile de dater l’apparition des arts martiaux au Japon. L’art de la guerre émerge rapidement lors des conflits entre peuplades. Les premières traces de traditions formalisées apparaissent avec les koryu, des écoles d’armes destinées aux guerriers professionnels, mais on sait que les pratiques de l’art de la guerre existaient avant leur formalisation. Ces traditions restent néanmoins attachées dans leur transmission à la caste des samurai. Cette dernière semblent naitre à la fin de l’époque Nara (710-794) du besoin impérial de conquérir des terres aux Ainous. Fin 8ième siècle, début 9ième, l’empereur Kammu crée le titre de sei’i-taishōgun ou shōgun, commandant général des armées afin d’aller vaincre les Emishi au nord-est du Honshu. Bien que ce titre soit temporaire et sous le pouvoir impérial, le déclin de l’influence de l’empereur face à des clans locaux aboutit en 1192 à offrir un rôle politique aux guerriers professionnels. Le bakufu, un gouvernement militaire avec à sa tête le Shogun, fut mis en place et subsistera jusqu’en 1868. Cette période du Shogunat (1192-1868) place donc les samurai (ou plus précisément les bushi – les samurai n’étant qu’un rang parmi ces derniers) à la tête de la scène politique.

(suite…)

Read Full Post »

L’Art de la Voie est un magazine gratuit sur le web édité par un passionné des arts martiaux. Faisant appel à des pratiquants dans chaque discipline, il partage inlassablement des informations sur l’Histoire, les écoles et leurs techniques à une large communauté.

L'art de la voie de février 2015. Couverture : Takamura sensei.

L’art de la voie de février 2015. Couverture : Takamura sensei.

(suite…)

Read Full Post »

Lorsque l’on parle des koryu avec des pratiquants de budo, on se retrouve souvent à expliquer ce terme. Parmi les diffèrentes définitions, une des plus simples (et simplistes) est que les koryu sont les écoles martiales japonaises dont la date de création est antérieure à 1864, date de la restauration Meiji (certains retiennent parfois la date de 1866 mais restons simples). Il me semble même que c’est une des définitions que l’on retrouve sur wikipedia.

Ikeda Nagaoki en 1864, portant les deux sabres symbole de la classe des samouaï.

Ikeda Nagaoki en 1864, portant les deux sabres symbole de la classe des samouaï.

Si on veut s’appuyer sur des faits ponctuels de l’Histoire, une autre date possible est 1876, année où eut lieu le fameux Haitōrei ou edit d’interdiction des sabres.

(suite…)

Read Full Post »

Cet article est initialement paru dans le premier numéro de Dragon Hors Série Aikido en 2013.

S’il est habituel de rencontrer des pratiquants de karaté lors d’un stage de Tobin Threadgill en raison des liens historiques entre le Shindo Yoshin ryu et le Wado ryu, les aïkidoka représentent également une grande partie du public. Même si l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu n’a pas de racines directes avec l’aïkido, la plupart d’entre eux viennent pour explorer des principes partagés avec un point de vue différent ou pour étudier la relation entre bukiwaza et taijutsu.

Une brève histoire de l’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu

L’école Takamura ha Shindo Yoshin ryu est une branche de Shindo Yoshin ryu, une école ancienne de jujutsu. Elle a été fondée pendant la période Edo (en 1864) par Katsunosuke Matsuoka. Katsunosuke a appris différents arts comme le Totsuka Yoshin Koryu, le Tenjin Shinyo ryu, le Hokushin Itto ryu et le Jikishinkage ryu.

matsuoka_small

Katsunosuke Matsuoka, fondateur de l’école Shindo Yoshin ryu en 1864

(suite…)

Read Full Post »

podcast_logo2

Bien que j’aime à en écouter les épisodes je n’en avais pas discuté ici jusqu’à présent. Pour les anglophones passionnés par les samurai et le japon médiéval, le site http://samuraipodcast.com propose régulièrement des podcast – fichiers audio. Les épisodes varient en durée (de 30 mn à parfois 1h) et sont agrémentés de références en ligne. Avec une régularité d’environ 2 épisodes par mois depuis avril 2011, ils en sont à ce jour au 79e épisode.

Je vous conseille d’ailleurs les 3 épisodes sur le comportement des samouraïs :

http://samuraipodcast.com/ep06-samurai-behaving-badly-disloyalty

http://samuraipodcast.com/ep07-samurai-behaving-badly-surrender

http://samuraipodcast.com/ep08-samurai-behaving-badly-deceit-and-deception

Un dernier mot : n’ayez pas peur de l’intro sonore en japonais, le reste des podcasts est dans un anglais des plus compréhensibles.

Read Full Post »

Jujutsu 1906

Tirée du livre « Japan’s Ultimate Martial Art – Jujitsu Before 1882 » de Daniel Craig, voici une photo d’une rencontre entre divers maîtres de jujutsu et judo qui aurait eu lieu en 1906 (24 juillet) à Kyoto au Dai Nippon Butokukai pour formuler les kata du Kodokan (judo) :

Réunion de maîtres de jujutsu à Kyoto en 1906

 

Au fond de gauche à droite: Yoshimaki Yamashita (Judo); Hajima Isagao (Judo); Sakugiro Yokoyama (Judo); Shuichi Nagaoka (Judo); Shikataro Takano (Takeouchi Ryu); Mataemon Tanabe (Fusen Ryu); Kotaro Imei (Takeouchi Ryu); Hoken Sato (Judo); Hikosaburo Oshima (Takeouchi Ryu); Mogichi Tsumiyzu (Sekiguchi Ryu); Kehei Aoyagi (Sosuishi Ryu)

Read Full Post »

Older Posts »