Feeds:
Articles
Commentaires

hourglass-2846643_960_720

Un article revient année après année dans le top des statistiques de mon blog. Son sujet n’est pas sur l’école, ni les cours. Adieu aussi le marronnier de l’efficacité dans la rue. Non ce qui intéresse le pratiquant lambda est la solution d’une équation simple : combien de temps faut-il pour apprendre un art martial ? Le registre est celui de l’efficacité temporelle dans l’apprentissage.

Lire la suite »

Publicités

Les stages

aikikohaiQuel est l’intérêt de participer à un stage ? Tout d’abord cela pourrait paraître un poil saugrenu pour une koryu, une école où l’entrainement est fait en petit groupe et directement au contact du professeur. Mais à la différence du Japon pré-moderne où les écoles étaient pratiquement toutes sur l’archipel, parfois concentrées géographiquement (comme à Edo/Tokyo), la diffusion à l’international a allongé les distances et étiré ces liens.

Lire la suite »

pub

Le dernier stage m’a, comme à son habitude, amené beaucoup de réflexions (des réponses aussi et des questionnements). Depuis que j’ai reçu ma licence d’enseignement du niveau Shoden, j’apprends les kata du niveau Chuden, essaie de pratiquer ceux du niveau Shoden au niveau Chuden (intensité, vitesse, version ura…) et bien sûr j’enseigne les kata du niveau Shoden à mes élèves.

Lire la suite »

Stage à Freising

groupe

Ce weekend de nombreux élèves de l’école Takamura ha Shindo yoshin ryu se sont retrouvés à Freising pour un stage interne de l’école avec sensei Threadgill. J’ai eu la chance d’y participer avec plusieurs de mes élèves, permettant ainsi aux membres du dojo Tesshinkan d’apprendre à connaître les autres membres de l’école.

Lire la suite »

De petits groupes…

wp-image-592293178jpg.jpg

A quoi tient la transmission (et la survie) d’une koryu ? Récemment la page facebook du dojo a dépassé les 300 « like », une notion tout à fait moderne d’une popularité relative (et virtuelle). Bref 300 c’est rien sur facebook, mais c’est déjà 30 fois plus que le nombre d’adhérents du dojo en question. Oui, pour ceux qui ne connaîtraient pas les koryu c’est une taille déjà conséquente pour le dojo d’un instructeur.

Lire la suite »

Shintoïsme et dojo harae

kamidana

Le Shintoïsme est une partie indissociable de notre pratique. Il pourra passer inaperçu à un oeil néophyte, mais imprègne pourtant notre tradition martiale. Peu de personnes connaissent vraiment le shintoïsme, faisant un faux amalgame avec des pratiques religieuses occidentales; cet article, paru dans la première édition du magazine Yashima, essaie donc d’en présenter certains aspects dont le dojo harae : la purification de dojo.

___

A l’image de la première édition de ce magazine, les dojo aussi fêtent en général leur ouverture. Dans une école telle que la Takamura ha Shindo Yoshin Ryu, empreinte de shintoïsme, il est de coutume de réaliser alors un dojo harae : une purification de dojo. J’ai ainsi assisté à plusieurs ouvertures de dojo, en Allemagne, au Portugal, ou encore aux Etats-Unis avec la présence d’un prêtre shinto. Le dojo harae est effectué plusieurs fois dans l’année, non seulement à l’inauguration mais aussi lors du kagami biraki (cérémonie de l’ouverture du miroir) et pour les solstices et les équinoxes. En mars dernier ce fut mon propre dojo, le Tesshinkan qui accueillit un dojo harae pour son inauguration officielle.

Lire la suite »

Forum et reflexions

forum2.jpg

Aujourd’hui avait lieu le forum des associations. Une réunion à grande échelle des associations avec les habitants d’une commune. Pour permettre au maximum de personnes de découvrir les différents clubs, une journée complète y est consacrée. Une longue journée souvent faite d’attente, qui favorise l’introspection ou la réflexion.

Lire la suite »